Beat Saber fera partie des jeux du lancement de l’Oculus Quest !

Beat Saber fera partie des jeux du lancement de l’Oculus Quest !

C’est à l’occasion de l’ouverture de la Game Developers Conference à San Francisco que Oculus a tenu à nous faire une petite annonce. La société nous apprend en effet que le jeu VR le plus vendu au monde, j’ai nommé Beat Saber, sera disponible dès la sortie de son nouveau casque virtuel, l’Oculus Quest !

C’est confirmé ! Beat Saber, qui vient tout juste de fêter son million d’unités vendues, s’ajoute à la liste des 50 jeux prévus au lancement de l’Oculus Quest. Le jeu du studio Beat Games rejoint donc les quelques autres titres que nous connaissons déjà. Parmi eux, nous pouvons déjà citer SuperHot VR, Moss, Robot Recall et Dead & Buried. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Beat Saber est un jeu musical et surtout rythmique. L’objectif est simple : découper les blocs de différentes couleurs qui se dirigent sur vous. Vos contrôleurs sont représentés par des sabres et tout doit être découpé en rythme, sur des morceaux prédéfinis. Le concept est simple mais terriblement addictif !

Pour rappel, l’Oculus Quest est le nouveau casque virtuel de la société détenue par l’homme aux pouces bleus, Mark Zuckerberg. Sa particularité étant qu’il ne dispose d’aucun câble et fonctionne de manière totalement autonome. Accompagné de ses deux contrôleurs, le Quest propose une résolution de 1600 x 1440 pixels par œil, le tout propulsé par un Snapdragon 835.

La sortie, quant à elle, est prévue pour le printemps de cette année, autant dire que c’est imminent ! Côté tarif, le casque sera vendu au prix de 399 $. Ne ratez pas les prochaines informations au sujet du Quest en continuant de nous rendre visite sur Realitevirtuelle.com.

 

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Ceci peut également vous intéresser :



Abonnement
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Mia
Mia
1 année plus tôt

Waou…! Ça laisse rêveur… 🙂