TEST : A Fisherman’s Tale, toutes proportions gardées

Développé par le studio Innerspace VR et soutenu par Arte, A Fisherman’s Tale est un jeu d’énigmes / escape game au concept unique en son genre. Disponible le 22 janvier sur PlayStation VR, HTC Vive, Oculus Rift et Windows Mixed Reality, nous vous proposons d’être le phare qui éclairera votre choix en vous livrant nos impressions sur ce titre rempli d’idées originales.

Vous jouez le rôle de Bob, une petite marionnette de pêcheur. Vous vivez seul dans votre minuscule cabine, inconscient du monde extérieur. Jusqu’à ce qu’un jour, votre radio diffuse une alerte à la tempête. Vous devez alors courir jusqu’au sommet du phare pour l’allumer !

Un phare dans la nuit

Vos journées de pantin de bois se suivent et se ressemblent. Brossage de dents, bois dans le feu, aérer votre phare en ouvrant les fenêtres et construire une plus petite version de celui-ci en maquette. Jusqu’au jour où, plongé dans un rêve, vous vous apercevez en ouvrant la fenêtre que vous vivez dans la maquette d’un monde plus grand et que vit un double de vous dans votre maquette. Un croisement entre des poupées russes et Inception. Soudain, la radio annonce une tempête. Votre seule mission sera d’allumer le phare afin de guider les chalutiers perdus en mer. Pour y parvenir, vous serez accompagné d’un Bernard l’Hermite ainsi que du plus gros poisson que votre père ait pêché. Mais la principale aide viendra de la voix off qui contera votre histoire tout en donnant des indications fortes utiles.

Entièrement traduit en français, A Fisherman’s Tale est avant tout un conte. On prend le temps d’écouter le narrateur, de plonger dans l’histoire. Les chapitres, aux nombres de quatre plus un prologue et un épilogue, sont entrecoupés de cinématiques immersives donnant plus de précisions sur le passé de Bob. L’ambiance sonore est exempt de défauts et ne prend pas le dessus sur la narration.

Les matriochkas de bois

Le concept de maquettes de différentes tailles donne droit à un gameplay unique. Vos actions sont dupliquées dans ces trois échelles de proportions. Retirer une ancre de la taille d’un hameçon dans la maquette libérera le chemin dans votre phare. Ce concept donne droit à des situations comiques où vous déplacerez votre main géante autour de vous. On s’amusera vite à lancer une fourchette dans la maquette pour la voir apparaître de la taille d’un trident. Cependant, on déplore plusieurs problèmes de collisions une fois les objets en main. Un système de mains télescopiques permet pourtant d’attraper les objets éloignés. Malheureusement, celles ci se « téléportent » d’un coup et se retrouveront bien trop souvent à l’extérieur du décor. On aurait apprécié la possibilité de les éloigner et de les rapprocher progressivement.

Toutes les énigmes qui nous font face font appel à ce principe de proportions, surprenant d’inventivité. Il faut faire preuve de logique et penser au delà de notre taille. Récupérer des objets trop petits dans la maquette pour les agrandir en les jetant par la fenêtre, ou bien d’autres mécanismes originaux qu’on vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même. Testé sur PlayStation VR et PS4 Pro, A Fisherman’s Tale est superbe. Il est très coloré et l’aspect bois omniprésent ne cesse de vous rappeler que vous n’êtes qu’un pantin dans une maquette. Des jeux de lumières sont également au cœur de l’histoire, mettant en avant les éléments importants du décor pour la narration.

Le temps d’un rêve

Niveau difficulté, les énigmes sont assez simples. Il faudra à peine plus d’une heure à un habitué des jeux d’énigmes pour finir celui-ci. Dans son menu principal, A Fisherman’s Tale propose la possibilité d’ajouter des indices à votre partie. Malgré celle-ci décochée, la narration vous guide beaucoup et vous signale lorsque vous vous trompez. Les énigmes sont bien pensées et originales mais vous mettent rarement à l’épreuve. On comprend rapidement la marche à suivre. C’est peut-être un choix de la part des développeurs afin de ne pas vous éloigner de l’histoire tant elle est importante et bien contée. Il est également possible de collecter des orbes cachés dans l’environnement mais cette quête est complètement futile et dénuée d’intérêt dans l’histoire du jeu.

7.5 / 10 Note finale
{{ reviewsOverall }} / 10 L'avis des lecteurs (0 votes)
PSVR, Rift, Vive, WMR(Plateformes)
Les Atouts
• Un concept original
• Une histoire émouvante
• Des graphismes propres
• Un gameplay amusant
• Des cinématiques immersives
• Des personnages qui ne manquent pas d’humour
Les Faiblesses
• Des énigmes plutôt faciles
• La durée de vie
• Pas de rejouabilité
• Des problèmes de collisions
Conclusion
A Fisherman’s Tale est disponible sur PlayStation VR, HTC Vive, Oculus Rift et Windows Mixed Reality au tarif de 14,99€. Son ambiance unique et ses brillantes idées de gameplay en font un titre captivant. Il est cependant quelque peu entaché par des énigmes un peu trop simples et une durée de vie limitée. Toutefois, A Fisherman’s Tale prouve une fois de plus, et malgré ses petits défauts de collision, que l’imagination des développeurs est sans limites pour exploiter à fond la réalité virtuelle.

L'avis des lecteurs Vous devez être connecté pour laisser un avis
Trier par :

Soyez le premier à laisser votre avis.

User AvatarUser Avatar
Vérifié
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Ceci peut également vous intéresser :